ARCHITECTE

    L'architecte est soumis à un droit de réserve. Pourquoi d'ailleurs parler de soi? A quoi cela vous servirait de savoir que j'ai choisi l'architecture par besoin de regrouper la philosophie et la littérature, l'art et le dessin, les mathématiques et la rigueur...
     Sortie de L'Ecole d'Architecture Languedoc Roussillon en1987 et suite à une spécialisation en bâti ancien et urbanisme à l'Université libre de Bruxelles jusqu'en 1989, j'ai d'abord été salariée dans deux cabinets d'architecte, jusqu'en nov 2006. En mai 2007 j'ai créé mon propre cabinet sans doute par envie d'affirmer une architecture sans égo, au service de l'Homme, parce que l'habitat insalubre est intolérable, parce que le beau devrait être accessible à tous, parce que le fonctionnel, certes primordial, n'est pas l'unique valeur intrinsèque de l'architecture.

CABINET

    Mon cabinet est une structure à taille humaine, très adaptée aux projets de petite échelle (habitat individuel, groupé, établissement public de proximité). Le fait de travailler seule me permet de conserver une cohérence depuis les choix fondamentaux architecturaux et constructifs jusqu'au résultat final, une exigence d’'être et non d’'avoir.     Pour les gros projets, je m'associe ponctuellement avec un ou plusieurs confrères, pour que les moyens mis en oeuvre soient en adéquation avec le projet mais aussi pour la complémentarité des sensibilités et compétences, le plus compliqué étant d'unir et non de superposer les deux intelligences pour créer un objet remarquable et non un hybride irréalisable ou inhabitable.     Le cabinet, accompagné de bureaux d'études spécialisés (Structure, Fluides, Thermique, Economie du Bâtiment etc...),  intervient aussi bien en Architecture Publique (communes, collectivités, communautés des communes, SEM...) que Privée (habitat individuel, groupé, commerces...).

PHILOSOPHIE

Au quotidien, j'assume l'ambivalence entre l'architecte à la française, sensible, intuitif, créatif et l'aspect anglo-saxon du métier, technicien, rigoureux et cartésien. Je fais même de cette ambivalence ma devise: associer la passion du beau à la nécessité de transcender les contraintes administratives et techniques.  L'ouverture d'esprit , le travail de recherche, refuser de suivre les recettes de cuisine certifiées par tableurs, est la porte de l'évolution vers de nouveaux modes d'habiter ou de vivre...
     Le développement durable est depuis toujours au coeur de ma démarche. Je défends cette idée depuis longtemps, bien avant les lobbying, bien avant le battage médiatique autour de cette idée devenue "tarte à la crème", bien avant que  le principe de précaution ne soit mis au service de l'incompétence.
     Mes centres d'intérêts:
> Les solutions vertes (énergie bois, chauffage et eau chaude solaire, photovoltaïque)
> La réhabilitation (délicate, exigeante et enrichissante)
> L'accessibilité PMR (personnes à mobilité réduite)
> L'urbain, la ville, le village, en réponse à la densification rurale qui s'exerce au détriment des paysages et favorise les déplacements pendulaires, énergivores et chronophages)

Florence Loup Dario, Architecte DPLG à Cavaillon (84) Tel : 04.90.06.15.28              ©F.Loup Dario 2007 2019. Images, textes et dessins interdits de reproduction
                                                                  www.loupdarioarchitecte.com

 

PressBook